Tout savoir sur les appareils électrostimulateurs (sont-ils si efficaces ?)

null
Un appareil pour avoir des abdos et bien plus encore

J'opte pour un électrostimulateur si :
» Je veux améliorer mon endurance
» Je veux me muscler
» Je veux améliorer ma récupération
» Je veux soulager une douleur
» Je veux améliorer mes performances sportives

Besoin d’aide pour vous relaxer après une séance de sport ou pour améliorer vos performances sportives ? Les appareils à électrostimulation aussi appelés électrostimulateurs sont la solution ! Simples à utiliser et multifonctions, ces appareils équipés d’électrodes ont rapidement trouvés leur place dans le milieu sportif professionnel et deviennent désormais les nouveaux chouchous du grand public. C’est mérité car un stimulateur musculaire permet de tonifier ses muscles, d’améliorer sa récupération physique, de sculpter son corps ou encore d’accélérer le processus de récupération. Découvrez sans plus tarder le fonctionnement d’un électrostimulateur musculaire.

Notre sélection des meilleurs électrostimulateurs

Vous n’avez pas le temps de lire nos essais détaillés ? Retrouvez directement ci-dessous nos électrostimulateurs favoris.

  • Compex SP 8.0
  • Le plus performant
  • 40 programmes
  • Technologie sans fil
  • Coaching intégré
  • Environ 1 299€
  • Sport Elec Free Action 2
  • Le bon compromis
  • 94 programmes
  • Technologie sans fil
  • Ecran tactile
  • Environ 299€
  • Beurer EM41
  • Le petit prix
  • 50 programmes
  • EMS, TENS et Massage
  • Fonction Docteur
  • Environ 59€
  • Slendertone Optimum
  • Le plus simple
  • 23 programmes
  • Batterie rechargeable
  • 4 canaux
  • Environ 249€

Qu’est-ce qu’un électrostimulateur et comment ça marche ?

Un appareil à électrostimulation est un outil servant à stimuler les fibres nerveuses recouvrant les muscles du corps. Il se sert pour cela d’impulsions électriques émises par des électrodes posées à même la surface de la peau. Ces faibles décharges sont similaires à celles émises par le cerveau lors de l’utilisation d’un muscle. Attention toutefois, cela est effectué à plus faible intensité et il faudra ainsi l’accompagner d’une activité sportive pour obtenir tous les bénéfices de la stimulation musculaire.

Il est également utilisé dans le cadre des traitements anti douleur et s’avère utile et efficace pour ceux souhaitant amincir et raffermir leur silhouette. C’est la raison pour laquelle il existe différents types d’électrostimulation musculaire, conçus pour s’adapter à chacune de ces activités et travailler efficacement les muscles concernés.

Un électrostimulateur a donc deux applications bien distinctes que l’on appelle TENS (soulagement des douleurs) et EMS (musculation).

» Découvrez ici notre article pour comprendre la différence entre TENS et EMS.

Découvrons ensemble comment les électrostimulateurs aident à se muscler !

Qui peut les utiliser ?

Les électrostimulateurs peuvent être utilisés aussi bien par les hommes que par les femmes. Il existe toutefois quelques contre-indications à prendre en compte.

Homme

En règle générale, les hommes n'ont aucun problème pour utiliser un électrostimulateur sur toutes les parties du corps compatibles avec l'électrostimulation telles que les pectoraux, les abdominaux ou encore les fessiers.

Femme

Contrairement à une ceinture abdominale, la morphologie d'une femme n'a aucun impact sur l'utilisation d'un électrostimulateur car les électrodes peuvent être placés plus ou moins n'importe où et de manière indépendante.

L’électrostimulation aussi appelée électrothérapie était réservée aux athlètes avant d’évoluer et de s’ouvrir au grand public. Elle permet notamment de renforcer ses muscles, d’améliorer sa récupération physique ou ses performances sportives. Pour ce faire, les personnes souhaitant se tourner vers l’électrostimulation doivent utiliser des appareils spécialement prévus pour cet usage, les électrostimulateurs.

Un appareil pour chaque fonction

Ces appareils électro stimulateurs sont classés en quatre catégories distinctes : le sport, la musculation, l’esthétique et le soulagement des douleurs. Voici les principales fonctions ainsi qu’un exemple de programmes.

Sport (améliorer ses performances)

Pour les sportifs souhaitant améliorer leurs performances sportives, les appareils à électrostimulation reproduisent le travail musculaire effectué par chaque type d’exercice durant un entraînement. Chaque appareil dispose en moyenne de 30 programmes différents, tous variants tant sur leur intensité que sur leur utilisation spécifique.

Les programmes numérotés de 1 à 9 sont par exemple faits pour la récupération après l’effort. ils permettent de récupérer après une séance d’endurance ou d’entraînement classique ou encore après une compétition. Ils favorisent aussi la récupération après une séance d’entraînement de force en salle de musculation.

Du 5ème à 9ème, les programmes sont respectivement dédiés au traitement des contractures, au décrassage du lendemain, à l’amélioration du retour veineux et au traitement des hématomes. Le n°10 est utilisé pour la relaxation tandis que les 11 à 16ème le sont pour le traitement antidouleur.

Les programmes d’électrostimulation n° 17 à n°24 sont en outre dédiés à la musculation en sport training et pour la réhabilitation musculaire.

Du 25ème au 30ème, les programmes sont dédiés à l’initiation musculaire et à la tonification fitness. Ils sont aussi utilisés pour le travail des galbes du corps et de la cellulolipolyse, à titre esthétique.


Musculation (se muscler)

Les adeptes de la musculation disposent aussi d’électrostimulateurs leur permettant d’arborer de magnifiques musculatures. Ils sont dédiés tant aux débutants qu’aux sportifs confirmés, le tout étant de savoir sélectionner correctement les programmes offrant les niveaux d’électrostimulation les plus adaptés à son corps et à ses attentes. Ceux-ci se comptent aussi au nombre de 30, les programmes de 1 à 10 convenant spécialement à la récupération après des séances d’endurance ou d’entraînement intensif.

Le n° 6 sert ainsi au traitement des contractures et le n° 7, au décrassage du lendemain de compétition. Pour cela, les appareils sont réglés de manière à ne pas trop solliciter les muscles afin de les faire travailler tout en douceur pour qu’ils retrouvent rapidement leurs sensations habituelles.

Les programmes 11 et 12 servent aussi à la relaxation des muscles sollicités durant les entraînements, avec des massages lents ou par vagues  zip. Pour le premier, le déplacement de la vague de stimulation se fait lentement et dans le sens vertical, de bas en haut ou dans le sens contraire. Il en est de même pour le second sauf que cela se fait dans les 2 sens simultanément.

Les programmes n° 13 à n° 18 sont par ailleurs dédiés au traitement des douleurs tandis que les programmes du 19 au 23 sont faits pour la musculation. Le 19 est ainsi fait pour la résistance, le 20 pour l’endurance, le 21 pour la force training, le 22 pour la force explosive et le 23 pour l’hypertrophie. Quant au programme 24, il est spécialement élaboré pour la réhabilitation musculaire et le 25 à 26 pour l’électrostimulation capillarisation.

Le n° 27 est le programme d’initiation musculaire de fitness de phase 1, l’étape où on refait travailler les muscles qu’on souhaite tonifier comme abdominaux, fessiers, mollets et cuisses. La phase 2 ou le programme 28 de tonification musculaire prolonge en outre le travail effectué par la phase 1 durant les 2 premiers mois.

Les programmes 29 à 30 qualifiés de cellulolipolyse et de vascularisation des tissus adipeux entrent tous les deux dans le cadre de l’électrostimulation esthétique, visant à éliminer la cellulite localisée. Le but est d’améliorer la circulation veineuse de retour et la qualité de la peau pour en finir avec la peau d’orange.

Divers appareils d’électrostimulation musculation et fitness sont ainsi proposés par les différentes marques spécialisées à l’instar de Sport-Elec, Slendertone, Compex ou encore Globus. Ils ont été conçus pour stimuler les nerfs et les muscles que l’on souhaite développer via 30 programmes complets selon la zone à traiter.


Silhouette (esthétisme)

À celles voulant retrouver leur ligne de jeune fille après un accouchement ou à ceux souhaitant perdre du poids et raffermir leur corps, les appareils électrostimulateurs peuvent être d’un grand secours. Leurs programmes sont en effet élaborés de manière à permettre de raffermir les muscles relâchés afin qu’ils puissent remplir de nouveau leur rôle de soutien.

L’utilisateur peut ainsi bénéficier sur le long terme des avantages tirés d’une activité continue des muscles du corps. 30 programmes différents y sont disponibles, tous dédiés à cet entretien, au raffermissement et à la tonification des différentes parties du corps.

Aussi, les programmes 1 à 6 sont respectivement élaborés pour le raffermissement, la tonification du visage, le galbe des muscles, la vascularisation, le calorilyse et la cellulolipolyse. Ceux de 7 à 14, pour l’initiation musculaire où l’amélioration du métabolisme, l’anaérobie, l’aérobie, le body sculpt, l’hypertonie, les abdos fessiers, le step et le jogging.

Les 15 à 20 sont en outre faits pour le sport training, le 15 pour l’entraînement compensatoire, le 16 pour l’hypertrophie, le 17 pour la capillarisation. Le 18, lui est fait pour la force explosive, le 19, la force training, le 20 la résistance et le 21 l’endurance. Ce dernier est surtout utilisé pour les muscles des quadriceps et des mollets avec une intensité de stimulation et une autre maximale supportable.

Les électrodes sont dans ce cas placées aux extrémités des muscles à travailler. Les programmes 22 à 24 sont ensuite indiqués pour le bien-être dont un délivrant du massage relaxant et un autre du massage tonifiant.

Le 24 sert au drainage des mollets afin de réactiver le débit sanguin des jambes lourdes. Pour la récupération après l’effort, les programmes 25 à 27 y sont dédiés, le 25 pour la récupération après training, le 26, après des efforts prolongés et le 27 en cas de contractures.

Pour calmer les douleurs articulaires ou musculaires après l’effort, il n’y a rien de mieux que les programmes de 28 à 30, qui sont respectivement pour les douleurs articulaires, les tendinites et les autres douleurs persistantes. Avec ce dernier, l’utilisateur peut décontracter une zone musculaire douloureuse grâce à l’électrostimulation sous forme de battements musculaires.

Différents modèles d’appareils électro stimulateurs spécialement conçus pour la minceur et l’esthétique existent également sur le marché conçus par les marques comme Selfmed, Stimex, ou Globus. Leur usage se ressemble quasiment tous, mais certains ciblent expressément les cuisses, les bras, le ventre, etc.

Leur point en commun ? Un écran LED facilitant le choix du programme et permettant d’y lire les données indispensables au bon déroulement des stimulations ou des entraînements. Chaque appareil inclut aussi un jeu de 4 piles AAA, 4 électrodes, 2 câbles pour la connexion des électrodes et un manuel d’utilisation avec guide de positionnement de ces électrodes.


Soulagement (soulager les douleurs)

Les appareils à électrostimulation sont en outre utilisés à titre médical afin de soulager les maux musculaires et articulaires des patients. On plébiscite leur usage, car ils disposent d’une efficacité avérée et ne risquent pas d’engendrer des effets secondaires. Le patient peut donc s’en servir à tout moment, à chaque fois qu’il en a besoin pour soulager les douleurs ressenties. Quel que soit le programme choisi, sa durée est préalablement réglée afin de permettre à l’appareil de s’arrêter automatiquement.

Il est pourtant conseillé de ne s’en servir que 3 fois par jour, une séance le matin, à midi et le soir pour éviter toute accoutumance. Il est donc possible de l’utiliser pour une durée déterminée avant de s’endormir afin de soulager toute douleur récalcitrante pouvant empêcher le patient de retrouver le sommeil. Une fois le patient apaisé et endormi à poings fermés, il reste au garde-malade ou à celui qui l’assiste d’enlever les câbles et les électrodes pour ne pas le réveiller.

Si de temps en temps, la stimulation paraît moins efficace, il faut vérifier l’état des électrodes afin de s’assurer qu’elles ne sont pas détériorées. Si tel est le cas, il faut les remplacer par des nouvelles. Il se peut aussi que le corps du patient se soit habitué au même niveau de stimulus et ne ressente ainsi plus les effets. Aussi, il vaut mieux changer de programme ou de mode de stimulation dans ce cas. Un appareil TENS dispose en effet de 11 programmes que le patient peut utiliser à sa guise. Le premier est indiqué pour les douleurs aigües nerveuses ou articulaires, de même pour le second, mais avec une fréquence de stimulation plus basse.

Le 3ème est dédié au traitement des douleurs diffuses nerveuses, également d’origine articulaire ou musculaire, en plus des contractures comme lombalgie, cervicalgie et fibromyalgie. Les 4ème, 5ème, 6ème, 7ème et 8ème programmes le sont également, mais de différents niveaux d’intensité pour éviter toute accoutumance chez le patient.

Le 9ème programme sert en outre à prévenir l’atrophie musculaire et à renforcer les muscles. Par ailleurs, le 10ème et le 11ème sont respectivement faits pour soulager les douleurs aigües du dos et les gênes provoquées par les jambes lourdes. Le but est d’entretenir le retour veineux des mollets et pallier les douleurs articulaires localisées.

Les parties du corps pouvant être traitées par un électrostimulateur

Quasiment tous les muscles du corps (bras, pectoraux, ventre, fesses, jambes) peuvent être stimulés par les appareils électro stimulateurs, mais ils sont principalement utilisés dans le domaine sportif et de la kinésithérapie. Comme ces appareils font seulement travailler les muscles, ils ne risquent donc pas d’entraîner des conséquences néfastes sur le cœur ni sur la circulation sanguine.

muscles-tonifier-electrostimulateur-electrique

Deltoïdes / Biceps / Grand Pectoral / Abdominaux / Jambes / Cuisses / Fessiers / Trapèzes

Ils ne risquent pas non plus d’endommager les articulations, car ils ne les sollicitent pas non plus. Ce serait toutefois une erreur de croire qu’ils remplaceront tout exercice physique, leur utilité se trouvant dans leur aptitude à compléter les exercices effectués. Chez les sportifs professionnels et amateurs, les appareils électro stimulateurs leur aident donc à améliorer leurs performances sportives, car cela renforce leur capacité musculaire et développe leur force et leur endurance.

Dans certains cas, le gain de force peut aller jusqu’à 50 % à condition de le compléter par les méthodes classiques d’entraînement. Ces appareils agissent aussi sur le développement de masse musculaire du quadriceps et biceps, permettant d’en tirer des résultats de l’ordre de 10 % chez certains utilisateurs.

Son action ne se fait toutefois par remarquer chez certains muscles comme le triceps, mais quoi qu’il en soit, ils fournissent des résultats probants au bout de 3 à 4 semaines. Dans le domaine de l’esthétique, leur efficacité est également évidente sur la sculpture corps dont les abdominaux ou autres et sur la remise en forme des muscles du ventre, des cuisses et des fesses.

Si on projette aussi de tonifier ou remodeler son corps, l’usage des appareils électrostimulateurs esthétiques est une bonne alternative. Dans le domaine de la kinésithérapie, leur action se concentre sur la récupération après un accident ou un traumatisme et sur le traitement des douleurs musculaires et articulaires. Ils favorisent aussi le renforcement et la récupération musculaire après une immobilisation de longue durée et soulagent les maux de dos d’une manière antalgique.

 

Compex SP 8.0
Compex SP 8.0

Le meilleur électrostimulateur 2018, un concentré de technologie sans fil.

1229€ 1299€

Comment bien choisir son électrostimulateur ?

Avant d’opter pour un appareil à électrostimulation spécifique, il faut se demander l’usage que l’on va en faire, son prix, s’il est indiqué pour atteindre l’objectif fixé, etc. En effet, choisir un appareil dédié au traitement de la douleur ou à la rééducation ne sera pas le meilleur choix si l’on souhaite raffermir son ventre par exemple.

De même qu’un appareil conçu pour amincir sa silhouette ne peut pas toujours fournir des résultats optimaux dans le cadre d’un objectif musculaire. Avant d’en acheter un, il faut ainsi savoir que certains électrostimulateurs orientés Sport sont faits pour les sportifs professionnels ou amateurs s’entraînant au minimum 5 heures par semaine tandis que ceux orientés Fitness sont élaborés pour les personnes souhaitant arborer par tout temps un silhouette svelte. Les plus performants cependant sont capables de gérer aussi bien les aspects traitement de la douleur et fitness que l’aspect musculation, ce qui en fait des choix idéaux.

Choisir en fonction de vos besoins réels

Choisir en fonction des programmes disponibles

Choisir en fonction du nombre de canaux

Choisir en fonction de la batterie

Le choix d’un appareil électrostimulateur dépend aussi de certains critères techniques comme le nombre d’électrodes pouvant être utilisées avec. On parle ainsi de 2 ou 4 voies en qu’une voie ou un canal correspond à 2 électrodes. Un appareil à deux voies permet donc de stimuler simultanément 2 groupes musculaires tandis que celui à 4 voies permet d’en stimuler 4.

Il convient aussi de vérifier le nombre et le type de programmes offerts par le stimulateur musculaire afin de savoir s’ils correspondent à ce qu’on recherche vraiment. Noter ainsi que les appareils les plus performants disposent de programmes très vastes généralement orientés Sport, Antidouleur ou Fitness suivant les caractéristiques spécifiques du matériel. Faire de même pour son alimentation électrique, assurée généralement par 2 ou 3 piles AA ou AAA ou par une batterie.

Les appareils à 2 canaux peuvent fonctionner par exemple avec les mêmes piles pendant 10 séances environ. Un usage intensif rendrait donc plus courte la durée de vie de ces piles. Si un appareil à pile reste moins cher à l’achat qu’un appareil équipé d’une batterie rechargeable, l’écart tend à se réduire sur la durée car le coût des piles est aussi à prendre en compte dans l’équation. Cependant, il est également possible d’acheter des piles rechargeables mais celles-ci sont également plus chères que des piles classiques.

A noter que les électrostimulateurs fonctionnant grâce à des piles ou à des batteries disposent d’une autonomie pouvant aller de 3 à 20 heures, le tout variant en fonction du type de programme et de l’intensité utilisée. Certaines marques conseillent d’ailleurs à leurs clients de recharger d’abord les appareils équipés de batteries avant toute utilisation.

Moment, fréquence et durée d’utilisation

Quand utiliser un électrostimulateur ?

Tout dépend de ce que vous souhaitez réaliser au cours de la séance d’électrostimulation. Si votre but est d’améliorer votre force ou de travailler votre force explosive, il est préférable d’utiliser l’appareil après votre séance de sport. De cette façon, vous pourrez vous entrainer avant que vos muscles soient fatigués et profiter pleinement de votre séance de sport. Il en est de même si vous souhaitez récupérer ou soulager une douleur, cela n’aurait aucun sens de le faire avant la séance de sport.

En revanche, si votre objectif est d’améliorer votre résistance, on privilégiera une utilisation de l’appareil avant la séance de sport. De cette manière, vous pourrez fatiguer les muscles souhaités sans réduire votre cardio et ainsi effectuer une séance de sport efficace avec un métabolisme plus rapide.

A quelle fréquence utiliser un électrostimulateur ?

Vous pouvez utiliser votre appareil 2 à 6 fois par semaine et par muscle. Il est en revanche vivement déconseillé de stimuler un même muscle durant plus de 80 minutes par jour. En règle générale, il est d’ailleurs de bon ton d’alterner les muscles travaillés afin d’éviter de trop les fatiguer. A noter également que cette fréquence peut varier selon l’intensité des pulsions électriques et selon le niveau physique de la personne.

Combien de temps dure une séance d’électrostimulation ?

Une séance avec un électrostimulateur peut durer de 5 minutes à 2 heures en moyenne. Encore une fois, tout dépend de la personne, de ses attentes et de l’intensité de la séance. En général, les électrostimulateurs sont fournis avec des programmes pré-installés qui ont des durées prédéfinies. Il est donc très utile de lire le manuel d’utilisation afin de ne pas faire n’importe quoi avec l’appareil.

Est-ce qu’une séance fatigue ?

L’électrostimulation ne fatigue pas vraiment car le cerveau ne rentre pas en jeu et il n’y a donc pas de fatigue nerveuse. Par contre, si le niveau d’intensité est élevé et que la séance dure suffisamment longtemps, il est possible de ressentir une légère fatigue musculaire sur la zone traitée. De plus, il n’est pas rare d’avoir des courbatures au début de l’entrainement car le travail musculaire reste tout de même soutenu.

Les différentes marques présentes sur le marché

Différentes marques se spécialisent actuellement dans les appareils électro stimulateurs, disposant toutes de leurs produits dont les prix varient selon la performance de chacun.

Sport Elec

Sport Elec est l’une d’entre elles, le constructeur européen leader dans le domaine de l’électrostimulation. Elle propose actuellement une gamme complète d’appareils très performants dédiés tant aux professionnels qu’au grand public et utilisés expressément dans le domaine du bien-être, du soin du corps et de la beauté.


Compex

Il en est de même pour Compex, un autre fabricant d’appareil électro stimulateurs, une autre référence sur le marché et qui met à la disposition des utilisateurs ses nombreuses années de savoir-faire et d’expertise.


Slendertone

Slendertone en est une autre, offrant un grand choix de ceintures à électrostimulation musculaire dédiées aussi bien aux hommes qu’aux femmes.


Beurer

Beurer excelle aussi dans les appareils dédiés à la santé et le bien-être depuis 1919 et a étendu au fil des années son expertise dans les appareils électro stimulateurs.

Quelle position adopter lors d’une séance d’électrostimulation ?

Cela dépend des muscles que l’on souhaite faire travailler lors de l’entraînement et du type de programme.

Pour les programmes nécessitants les contractions les plus puissantes (contractions tétaniques), il est en général recommandé de pratiquer la contraction isométrique. Autrement dit, les leviers ne bougent pas et les points d’attaches restent fixes ce qui signifie que la longueur du muscle ne change pas. Pour prendre un exemple simple, le gainage est une contraction isométrique. Il n’y a pas de répétitions et cela s’effectue durant un laps de temps plus élevé que pour des contractions nécessitant des mouvements comme faire des abdominaux par exemple.

Comment faire cela avec l’électrostimulation ? Il suffit de fixer les membres qui ne doivent pas bouger. Par exemple, si vous voulez faire travailler vos quadriceps, vous devrez vous mettre en position assise et fixer vos chevilles afin que celles-ci ne bougent pas et afin d’éviter un mouvement des genoux. De cette manière, la longueur du muscle ne changera pas et les contractions isométriques seront optimales. Mais pourquoi opter pour ce mode de fonctionnement ? Tout simplement car il n’y a ainsi pas de raccourcissement du muscle ce qui réduit considérablement les risques de crampes.

Pour les programmes nécessitants des contractions moins puissantes (comme les programmes de récupération ou de traitement de la douleur), vous pouvez choisir la position qui vous paraît la plus confortable.

Comment et où positionner les électrodes ?

Le placement des électrodes est une étape très importante car celui-ci influe directement sur la qualité de votre séance d’électrostimulation. Bien entendu, le positionnement des patchs dépend des muscles que vous souhaitez faire travailler ainsi que de la qualité de votre peau. Il faut en effet éviter de mettre des électrodes sur des plaies ou sur des imperfections de la peau. Il existe des électrodes de différentes tailles. Les plus gros font travailler plus de muscles mais de manière moins ciblée que les plus petits.

Les électrodes doivent être changées en moyenne toutes les 20 à 40 utilisations. L’utilisation de gel conducteur permet aussi d’augmenter la durée de vie des électrodes. Pour les conserver le plus longtemps possible, utilisez les sur des zones épilées et propres. Mal positionnés, les électrodes ne présentent pas de risque particulier. Cela ne fera que diminuer l’efficacité de la solution.

Enfin, les électrostimulateurs possèdent en général un manuel d’utilisation détaillé qui vous donnera toutes les informations nécessaires pour bien positionner les électrodes sur votre corps.

» Découvrez ici notre article dédié pour savoir où positionner les électrodes sur son corps.

Les gels conducteur pour électrostimulateur

Un gel conducteur est utilisé pour faire le contact entre la peau et l’électrode afin de faciliter la diffusion des impulsions électriques jusqu’aux muscles. Il adoucit la sensation d’électrostimulation qui peut parfois être désagréable, notamment pour les personnes ayant une peau sèche. Les gels permettent également une meilleure adhérence des électrodes, notamment sur les personnes ayant une pilosité abondante.

Il est à noter que plus le niveau de stimulation sera important, plus la quantité de gel devra l’être. En général, les électrostimulateurs sont vendus directement prêt à l’emploi et vous pouvez vous en servir sans ajouter de gel jusqu’à ce que vous ressentiez des difficultés à fixer les électrodes ou une sensation désagréable de picotement.

» Découvrez ici notre article dédié pour savoir comment bien choisir son gel conducteur.

Les normes médicales liées à ses appareils

Avant l’achat d’un électrostimulateur, il faut aussi prendre le temps de vérifier qu’il répond aux normes médicales en vigueur. C’est en effet une garantie essentielle pour la sécurité de son utilisateur ainsi que pour la fiabilité du produit. Elles comprennent les normes médicales CE et celles en vigueur dans le domaine du sport et du paramédical.

L’avis des médecins

Les professionnels de la santé recommandent l’utilisation des appareils à électrostimulation. En effet, ceux-ci ont déjà fait leurs preuves dans le milieu sportif de haut niveau et peuvent être utilisés par tous (sauf contre-indications). La stimulation musculaire doit cependant être utilisée correctement et ne doit pas être utilisée à outrance. En respectant les conseils d’utilisation de ces appareils, les médecins sont favorables à l’utilisation des électrostimulateurs.

Un stimulateur à électrostimulation reprend le principe des séances d’électrostimulation pratiquées en institut ou en cabinet médical. Il s’agit donc des mêmes enjeux à la différence prêt que vous n’êtes ici pas accompagné par un professionnel. C’est pourquoi les médecins préconisent de consulter un confrère avant d’utiliser un appareil afin de vérifier que la personne est apte à l’utiliser et à lui donner des indications sur l’utilisation d’un électrostimulateur.

Aucun effet néfaste n’a à ce jour été découvert si ce ne sont quelques petites rougeurs cutanées pour les personnes les plus sensibles. Celles-ci disparaissent très rapidement et il n’y a donc absolument rien d’alarmant dans l’utilisation d’un stimulateur musculaire.

Des électrostimulateurs spécifiques pour les kinésithérapeutes

Noter aussi que des appareils électrostimulateurs spécifiques existent pour les kinésithérapeutes leur permettant d’optimiser le traitement de leurs patients. Disposant d’effets antalgiques, ceux-ci peuvent soulager les douleurs ressenties.

Ils favorisent aussi la remise en forme des muscles affectés ainsi que le renforcement musculaire du dos ou des autres parties du corps immobilisés par une hospitalisation de longue durée…

Le prix d’un électrostimulateur

Le tarif de ces appareils se situe ainsi entre 150 et plus de 1000 euros. Cela dépend de des résultats que l’on recherche. Pour un usage intensif, l’achat d’un appareil équivaut donc à un véritable investissement dans la mesure où il s’agit d’une excellente façon de compléter son activité sportive et d’accroître ses capacités.

Au fur et à mesure qu’un électrostimulateur monte en gamme, il devient polyvalent et peut être utilisé tant dans le domaine du sport que dans celui du fitness, du bien-être et de la beauté. Débourser quelques dizaines ou centaines d’euros de plus permet donc de profiter d’un plus grand nombre de fonctionnalités et d’une qualité de produits supérieure.

Est-ce qu’un électrostimulateur est efficace ?

Oui, l’efficacité d’un électrostimulateur n’est plus à démontrer. Utilisés en premier lieu chez les sportifs de haut niveau, les électrostimulateurs se sont rapidement imposés chez les sportifs amateurs. La médecine utilise beaucoup l’électrostimulation dans ses traitements. Un électrostimulateur utilise les mêmes techniques que les médecins mais permet de faire des séances directement depuis chez soi.

De nombreux résultats ont prouvés que ces appareils permettent de récupérer plus rapidement, de tonifier les muscles, de raffermir son corps ou encore de soulager une douleur.

Bien entendu, un électrostimulateur doit être utilisé correctement et en parallèle avec une activité sportive régulière pour profiter de tous ses bienfaits.

Avantages et inconvénients d’un électrostimulateur

Avantages
  • Aide à soulager les douleurs
  • Tonifie les muscles
  • Sculpte le corps
  • Améliore la récupération physique
  • Appareil portable

Inconvénients
  • Le prix souvent élevé
  • Légère douleur selon l’intensité de l’électrostimulation
  • Les fils parfois encombrants

Les précautions d’emploi

Un électrostimulateur n’est pas dangereux pour la santé mais nécessite tout de même de l’utiliser correctement. Voici quelques précautions d’emploi afin d’éviter les mauvaises surprises et de maximiser les effets :

  • Ne pas utiliser dans un lieu humide (sauna, salle de bain, etc)
  • Ne pas positionner les électrodes sur une lésion cutanée (plaie, eczéma, brûlure, irritation, etc)
  • Ne pas enlever ou déplacer les électrodes durant une séance avant d’avoir éteint l’appareil
  • Ne pas mettre les électrodes dans l’eau ou les nettoyer avec un produit solvant
  • Ne pas mettre les pôles des électrodes sur des parties inverses (ex : le + sur le bras droit, le – sur le bras gauche)
  • Ne pas partager les électrodes avec une autre personne
  • Laver, dégraisser et sécher la peau avant utilisation
  • Utiliser l’électrostimulateur en étant couché ou assis durant les cinq premières minutes d’une séance

Contre-indications

Même si un électrostimulateur peut être utilisé dans la plupart des cas, il existe certaines situations qui peuvent rendre dangereuse l’utilisation d’un de ces appareils. Voici une liste qui vous donnera un aperçu des personnes à qui nous déconseillons fortement l’utilisation d’un appareil à électrostimulation :

  • Les personnes qui possèdent un pace-maker
  • Les personnes atteintes d’épilepsie
  • Les femmes enceintes
  • Les personnes ayant une hernie abdominale ou inguinale
  • Les personnes souffrant de maladies cardiaques
  • Les personnes souffrant de phlébites
  • Les femmes portant un stérilet
  • Les enfants

Ceci est une liste non exhaustive, si vous pensez que votre situation peut présenter le moindre problème, n’hésitez pas à demander un avis à votre médecin avant d’utiliser un électrostimulateur.

Notre avis
Date
Le produit
Electrostimulateurs
Note
51star1star1star1star1star
Ma ceinture Abdominale
L'ÉTÉ ARRIVE A GRAND PAS
L'hiver, les fêtes de fin d'année... autant de raisons qui nous pousse dans notre gourmandise. Mais l'été est proche, et il est temps de le préparer. Pour cela, rien de mieux que de reprendre une bonne hygiène de vie tout en pratiquant régulièrement une activité sportive.
Vous manquez de temps ou motivation ?
Découvrez nos solutions simples et efficaces pour perdre rapidement du ventre. Tonification, musculation, amincissement tout est là !
NOTRE SÉLECTION DES MEILLEURS APPAREILS SPORTIF 2018